Comment faire pour être présent sur le web ?

    Partagez

    sousou

    Messages : 12
    Date d'inscription : 09/12/2009
    Age : 27

    Comment faire pour être présent sur le web ?

    Message  sousou le Mar 15 Déc - 14:14

    Comment faire pour être présent sur le web ?
    Quel type de site, selon ses besoins ?



    De la page personnelle en passant par le blog jusqu'au site de vente en ligne, les modèles sont nombreux. Étapes indispensables à la création d'un site.

    On peut vouloir faire un site pour s'exprimer, pour informer, pour vendre. Pour cela, on peut créer un blog, un site personnel, un site associatif, un forum, un site marchand. Mais avant que le projet ne soit mis en ligne et visible par les internautes, il y a certaines règles à respecter.

    Le nom de domaine
    Lorsque l’on conçoit un site internet, il est essentiel de se pencher sur la question de son nom. Un nom bien choisi se retient facilement et génère donc plus de visites qu’un site du type monasso.chezfree.fr. La terminaison de l’adresse internet a aussi son importance, celle-ci correspond à un domaine d’activité précis (.org est plutôt réservé aux associations, fondations, .com aux entreprises, .fr aux sites français, .eu européens).

    Conception d'un site
    Ce n’est pas le webmestre qui décide de l’allure du site en fonction de ses critères esthétiques ou pratiques personnels, mais bien l’association, l’entreprise, le particulier qui désire créer un site internet pour un usage précis. Il convient que le demandeur et celui qui aura en charge la réalisation du site s’entendent sur un cahier des charges précis qui va conditionner la réalisation du site et la manière dont il fonctionnera. Un site « carte de visite » pour affirmer sur le réseau la présence d’une association, d’une entreprise ne demandera pas le même travail, les mêmes fonctionnalités qu’un site marchand ou un forum, où l’interactivité avec les internautes est essentielle.

    Règles de création d'un site
    La création d’un site répond à trois exigences fondamentales : une charte graphique accrocheuse sans être « tape-à-l’œil », une navigabilité bien pensée et pratique, un contenu clair et bien présenté. La charte graphique doit respecter les règles de compatibilité des couleurs entre elles, éviter les contrastes trop violents (ex. : texte bleu sur fond jaune) et doit avoir un rapport avec les autres documents de l’association, de l’entreprise. La navigabilité doit être conçue de manière à ce que, où que l’on soit dans le site, on puisse se retrouver rapidement dans les principales têtes de chapitres. De cela découle la règle dite des « trois clics » : l’internaute doit pouvoir accéder à l’information qu’il recherche en trois clics maximum. Le contenu sera d’autant plus lu qu’il n’utilisera pas une police de caractère difficile à lire, exotique, trop petite, que les blocs où il sera inséré seront facilement accessibles, qu’il n’y aura pas trop d’informations dans un espace restreint.

    Site statique, site dynamique
    Lorsque l’on conçoit un site, on envisage quels seront le ou les langages qui vont permettre l’affichage des données selon que le site sera statique ou dynamique. Un site statique ne comportera pas de mises à jour quotidiennes et n’aura pas vocation à susciter l’implication des internautes. Un site dynamique, qui effectue de nombreuses actions à la demande coté serveur, sera plutôt destiné à un forum ou à une entreprise qui vend ses produits via internet. Pour les sites qui comptent de nombreux collaborateurs, lesquels ne sont pas forcément formés aux subtilités des langages de programmation, il existe des formules de management de contenu en ligne qui permettent de publier facilement des articles comme Spip, Joomla ou Wordpress
    .
    AUTEUR:jacques becker

      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 18:45